Tu prends un monde, tu le rétréci, tu le sopoudres de Prismaura, ensuite tu envoies deux français et deux belges dedans et tu obtiens : ceci !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amunmose, berceau de l'architecture

Aller en bas 
AuteurMessage
Ben
Admin
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 27
Localisation : Si vous lisez ceci, c'est que vous vous intéressez d'un peu trop près a ma vie privée.

Fiche rpg
Race: Kaldoreï
Origine: Han'Diirëil
Classe / Métier: Roi

MessageSujet: Amunmose, berceau de l'architecture   Mar 3 Juil - 15:48


AMUNMOSE

Nom du royaume : Amunmose

Situation géographique : Afrique du nord

Dirigeant(s) : Abdel Souleymane

Régime politique : Théocratie despotique

Positionnement face aux autres civilisations/ au monde : Amunmose est une nation très agréssive envers les autres. Elle est en guerre avec Eriäman depuis la séparation de l'antique empire orc d'Afrique [?]. Depuis quelques temps, Almarie apporte son soutient militaire a Eriäman, et Amunmose voit donc en ses voisins du nord un nouvel ennemi avec lequel elle se bat sans la moindre pitié. Elle n'entretient pas non plus une bonne relation avec les orcs de Balanar, qu'ils considèrent comme des traîtres a leurs origines et des hérétiques a leur religion sacrée. Ils entretiennent cependant une relation cordiale avec la griffe d'Alvan et leur apporte leur soutient contre le croc de Théodoron. Leurs relations avec Han'Diirëil, Unnis et les royaumes de l'Est sont cordiales.

Positionnement face au Prismaura : Le prismaura est une bénédiction pour Amunmose. Pour eux, et à cause des fresques laissées par leurs ancêtres, ce cristal a été offert par leurs divinités pour leur permettre de prospérer et de grandir. C'est à la fois un outil dont ils doivent user pour perfectionner leurs technologies et une arme qu'ils sont prêts à utiliser sans modération contre leurs ennemis afin de faire honneur a leurs dieux et a ce présent divin. C'est également pour ça que les habitants d'Amunmose appellent les cristaux de prismaura : les étoiles de grâce.

Système économique : Avant, ils commerçaient beaucoup avec l'Almarie, les royaumes de l'Est et Unnis. Mais depuis la guerre avec Eriäman, les seuls échangent commerciaux se font avec les gitans de la griffe d'Alvan, et très récemment avec le royaume d'Han'Diirëil. Amunmose échange surtout des métaux et des blocs de pierre pour la constrcution d'édifice en échange de fonds pour leur guerre très coûteuse.

Race(s) éventuelle(s) majoritaire(s) : Les orcs restent très majoritaires, cependant, à cause de la proximité d'Almarie, les humains sont désormais très présents. Tellement, que le nouveau Seigneur Pharaon Malik en est un.

Idéologie : Amunmose crois en une prophétie révèlée il y a des siècles, bien avant la guerre du prismaura, qui dit que le Seigneur Pharaon Malik guidera son peuple vers des terres saintes remplies d'or et de richesses semblables a l'El-Dorado qu'ils appellent le Naim. Toute leur idéologie consiste a trouver cette terre sainte et sacrée cachée quelque part. Amunmose est du coup une nation basée sur l'exploration et la conquête. Ils pensent que le meilleur moyen de trouver la terre sainte du Naim est de conquérir les autres royaumes. Ils pensent que le Seigneur Pharaon Malik réincarne sa divinité dans son succésseur, et ce depuis la venue du premier Malik (qui signifie "roi"). Toute leur idéologie tourne autour de leur aspiration a trouver le Naim et a respecter a la volonté de leurs dieux, volonté traduite et communiquée par le Seigneur Pharaon Malik lui-même, qui est le seul sur terre a pouvoir entendre les dieux, car il en est lui-même un.

Religion(s) principale : Les habitants d'Amunmoses sont tous polythéistes. Ils vénèrent le grand panthéon Dine, qui est le panthéon égyptien. Rê, Osiris, Isis, Seth sont des divinités parmis tant d'autres qui sont invoquées par le culte de Dine. La religion de Dine est tellement influente qu'elle forme également le gouvernement théocratique du pays. Au sommet, on trouve le Seigneur Pharaon Malik, qui nomme son succésseur à sa mort. Il est entouré par les grands prêtres, qui ne le quitte jamais. On trouve ensuite les cardinaux, chacun étant rattaché a une divinité particulière, aussi influents que la divinté dont ils sont chargés d'assurer le culte. Puis les prêtres, qui ont décidé de rejoindre un temple pour vouer leur vie a la divinité auquel ce temple est dédié. Et enfin les adeptes qui viennent chaque jour prier les dieux dans le temple après avoir travailler pour le culte de Dine toute la journée. Ils croient qu'après la mort, l'âme rejoint le royaume saint et sacré de Naim, véritable havre de paix et de satisfaction en plénitude pour l'esprit. Une prophétie dit que le Seigneur Pharaon Malik ménera son peuple vers le Naim. Mais la prophétie a mal été interprêtée et les adeptes de Dine pensent que le Naim est accéssible sur terre alors qu'il s'agit de l'idéologie de Dine. Cette prophétie dit que le Malik amènera chaque adepte de Dine vers la paix intérieur et éternelle du royaume de Naim, soit vers un destin remplis de noblesses. Les Seigneurs Pharaons Malik partagent entre eux le secret de cette prophétie et utilisent ainsi l'ensemble du peuple du culte de Dine pour satisfaire la plus grande ambition de leur religion : étendre leur domination spirituelle sur le monde entier.

Particularité culturelle : Amunmose est caractérisée par les gigantesques édifices du culte de Dine érigés depuis des siècles selon les ordres du Seigneur Pharaon Malik pour rendre gloire et grâce aux dieux de Dine. Il y a des pyramides, des temples, des obélisques, des tombeaux, des jardins, des places, et pleins de monument uniques en leur genre ! Amunmose possède un patrimoine culturel absolument invraisemblable. La grande et somptueuse cité de Noureddine, joyaux d'Amunmose, située a la jetée du fleuve du pouvoir dans l'océan, incarne la perfection du royaume avec son port, ses bibliothèques, son palais royal immense a la beauté démesurée, et son temple colossal dédié a l'ensemble des dieux de Dine. La religion de Dine, ses rites et ses coutumes sont des traditions gravées dans le sol et dans la tête de chacun des habitants. Les offrandes quotidiennes, les sacrifices, le récit de la prière à la divinité protectrice, sont des particularités culturelles visibles que les très rares touristes remarquerons de suite.

Passé historique : Peu après la guerre du prismaura, l'empire orc se brisa en deux. Eriäman, lassée par l'agressivité du culte de Dine déclara son indépendance. Aussitôt, naquît la théocratie despotique d'Amunmose toujours dirigée par l'ex-empereur orc, le Seigneur pharaon Malik, grand dirigeant du culte de Dine et dieu sur terre et la guerre avec Eriäman commença immédiatement pour conquérir ces terres qui appartenaient aux dieux de Dine.

Les cultes des différents dieux du panthéon de Dine furent éparpillés sur le térritoire d'Amunmose grâce a la construction de nouveaux temples dédiés a chacun d'entre eux. Mais le principal temple reste le grand temple de Dine situé au coeur de la cité de Noureddine au bord de la méditérannée, au bout du fleuve du pouvoir. On y trouve aussi le palais du Seigneur Pharaon Malik qui vit avec ses grands prêtres et règne sur la nation toute entière, vénéré tel le dieu qu'il est selon le culte de Dine. Rapidement, une autre cité vit le jour a l'opposé du royaume, sur les côtes de l'Ouest do royaume : la ville côtière de Rahmatoullah. Véritable port du royaume, c'est là que se trouve la plupart des navires de guerre de la marine du pays.

Au départ, leur proximité avec l'Almarie et les récents conflits avaient amené de nombreux béorcs sur les terres d'Amunmose. Le culte de Dine était réticent et méfiant a leur égard jusqu'au jour où un Seigneur Pharaon vit en eux un potentiel hors du commun. Le culte de Dine fut alors ouvert aux autres races et pas exclusivement aux orcs. Les premiers prêtres humains firent leur apparition, puis parmis les cardinaux et enfin certains eurent le privilège de rejoindre les grands prêtres. Le temps passa et les béorcs et les orcs ouvrirent le culte a bien d'autres races du royaume d'Amunmose. Le Seigneur Pharaon Malik était a la tête d'un peuple remplis de races très diverses et variées ce qui lui plaisait beaucoup. Le culte ne faisait que gagner en puissance et en influence, et les fanatiques se faisaient de moins en moins rares.

Jusqu'au jour fatidique où le front avec Eriäman changea. Les béorcs du royaume d'Almarie avaient conlus un accord financier juteux avec Eriäman, de l'argent contre une protection militaire contre les offensives d'Amunmose. La guerre pris alors un tout autre visage. Amunmose, coincée entre Eriäman et son nouvel allié l'Almarie, devait se battre sur deux fronts. Mais le culte de Dine et le Grand Seigneur Pharaon ne baissèrent pas les bras et redoublèrent d'efforts.
Les Seigneurs Pharaons se succédèrent jusqu'au dernier orc dirigeant d'Amunmose, qui fut assassiné par Haziel D.Crow, prince & second héritier du trône d'Almarie. C'est là que pour la première fois dans l'histoire d'Amunmose, un béorc fut nommé Seigneur Pharaon. Il s'agissait du grand prêtre Abdel Souleymane, adorateur d'Osiris et adepte secret d'Apophis. Une fois a la tête du culte de Dine, le Seigneur Pharaon Abdel Souleymane instaura une discipline encore plus sévère que celle de son prédécesseur. Basée sur l'entraînement militaire intensif, la mobilisation des femmes et des enfants sur les fronts du sud et des littoraux, et l'invocation des pouvoirs conférés par leurs divintés au combat, la nation était en guerre et cela se ressentait dans le nouveau gouvernement.
Tout était sévèrement contrôlé. Toute personne est désormais épiée par les prêtres, véritables agents du culte de Dine, formés comme une élite pour la récolte d'informations, l'espionnage, le combat et l'assassinat. Les cardinaux incarnent l'ordre et la discipline et transmettent les ordres du Seigneur Pharaon a leurs prêtres. Le Seigneur Pharaon et ses grands prêtres veillent sur l'organisation du pays et les stratégies militaires a employer aux fronts depuis Noureddine. L'armée est dirigée par des généraux qui sont des prêtres ordonnés pour servir le Seigneur Pharaon Malik lui-même. Encore plus ferme qu'une dictature, le culte de Dine contrôle tout sur le térritoire : commerces, naissances, travail, productivité, etc. La liberté d'expression est fortement limitée et tout doit être justifié auprès des religieux du culte.

Amunmose est en guerre.
Alpha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prismaura.faireforum.com
 
Amunmose, berceau de l'architecture
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» berceau portatif, porte-bb...
» Un logiciel d’architecture ‘archifacile’ et gratuit !
» [RECH] Berceau arriere en bon etat
» Berceau carton
» [Projet terminé] Traitement berceau et peinture époxy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ze Legend du prismaura qui tue ! :: Accueil :: Les fondamentaux :: Encyclopedie :: Nations-
Sauter vers: